Quad Neuf ?

Retro QPM 10 : Vive le printemps !
Postée le 27/05/2014 à 16:16:10 par Webmaster
Il y a treize ans, 158 numéros plus tôt … le printemps pointait le bout de son nez, entraînant avec lui le plus gros salon du machinisme agricole, le SIMA. Sur les 220 000 m2 – soit 22 hectares si vous préférez – que comptait ce salon, le quad s’était taillé une petite place au beau milieu des moissonneuses-batteuses, des machines à vendanger et des autres engins. Comme le rat qui surgit entre les pattes du lion dans la célèbre fable de la Fontaine, au milieu des géants d’acier, les petits quads étaient un peu à l’étroit, toisés de haut. Pourtant, l’histoire veut qu’on ait souvent besoin d’un plus petit que soi. Les quads se taillaient ainsi la part du lion en prouvant leur efficacité. Distributeurs de granulés, rabot à lisier, lame à neige, pulvérisateur, round-baller, roue d’arpentage, outil de prélèvement de sol, tondeuse ou broyeur … il donnait le tournis par sa polyvalence. Les constructeurs n’auraient manqué ce rendez-vous pour rien au monde, comme Polaris qui passait au Diesel. Pendant ce temps, chez Kawasaki, on se préparait à accueillir une grosse nouveauté : le KVF650 V-Twin. Avec cette machine, le constructeur inventait une nouvelle catégorie, le "sport-utilitaire". Un bicylindre de 633 cm3 délivrant 42 ch à 6 500 tr/mn, une sonorité pour mélomanes, un comportement sportif, un freinage exemplaire, il remontait d’un cran les exigences de ce marché. Aujourd’hui, ce segment touche les étoiles grâce à des missiles aussi puissants qu’efficaces, comme le Can-Am Outlander 800R X xc ou le Polaris Sportsman XPS 850. (inter) Des giboulées au soleil De son côté, Polaris misait sur de l’utilitaire pur et dur avec le Magnum 500 HDS. Equipé d’une transmission intégrale permanente, d’un système de frein moteur sur les quatre roues, ce quad marquait un tournant dans la production. Il pouvait descendre des pentes très difficiles au ralenti, sans toucher les freins. Il passait moins vite qu’un piéton, là où une personne normale ne se serait pas aventurée sans dévaler la pente en roulant comme bille. Mais au printemps, l’actualité du quad était aussi liée à la compétition. Après une courte hibernation, la première Winter Vee-Rubber organisée par Maurice Maingret était remportée par Grégory Lassaigne. Le pilote Yamaha avait moins de chance quelques jours plus tard, au 5e enduro du Touquet, où il abandonnera dès le premier tour, moteur serré. Cette épreuve mythique sera remportée par Paul Winrow et Pascal Rochereau. En avril 2001, le calendrier des randonnées grossissait encore, comme la liste des centres et des clubs. Le troisième Enduro Quad de Vassivière, la dixième de l’Alpes Quad Trophy, si les sportifs avaient de la matière à se mettre sous la dent, les randonneurs n’étaient pas en reste. La 24e Croisière Blanche dévalait les vallées du Champsaur. Plus loin sous le soleil, notre reporter était parti en vaca… pardon, en reportage à Saint-Domingue, pour un super périple de dix jours. Pendant que sur le Vieux Continent, nous grelottions encore sous les gelées, à s’arracher les cheveux sous une montagne de travail, Saint-Domingue sonnait comme “Sea, quad and sun“.
QPM 10 couv QPM 10 1 QPM 10 2

» Toute l'actualité du mois de Mai 2014

Quad Neuf ? L'actualité du Quad Quad Neuf ? L'actualité du Quad
La Newsletter du Quad

Inscrivez-vous et recevez par email
les dernières informations de

Quad Passion Magazine
et
Dirt Quad