Quad Neuf ?

La Nostalgie de la fumée bleue
Postée le 30/10/2015 à 11:39:49 par Webmaster

QPM Numéro 14, Août 2001,

Prenez trois cylindres à trous, ceux qui hurlent comme des moustiques dopés à l’EPO et qui fument bleu comme une paillote corse à la fin de la saison des gendarmes. Prenez aussi les trois quads qui vont autour, et opposez-les dans un comparatif. Entre un Kawasaki KSF 250, un Yamaha 200 Blaster et un Polaris Trail Blazer 250, s’il ne devait en rester qu’un, ce serait lequel ? Connor MacLeod, Highlander ? Aucun rapport ! En 2001, ces trois quads sportifs dominaient la catégorie des machines de 200-250 cm3. Le Yamaha est le plus célèbre, mais dans ce comparatif, il s’était incliné devant le Kawasaki. Avec ses 249 cm3, il avouait les meilleures performances de la bande, un châssis efficace et un très bon comportement. En prime, le bougre possédait une marche arrière, pratique pour sortir d’un buisson de ronces placé pile sur la trajectoire, en fin de ligne droite. Ce n’était pas le plus sexy, mais le plus polyvalent.
Ce mois-là, nous avions engagé, sans son avis, notre journaliste sur la Montée de la Transe, au guidon d’un petit quad : le prototype Honda 500 de Christophe Kuhnl ! Avec un moteur 2T chipé à une moto de cross CR 500, préparé cela va de soi, il développait la bagatelle de 75 ch. Bon gré, mal gré, trois minutes et une poignée de secondes plus tard, à près de trente secondes du meilleur temps réalisé par Frédéric Bof, notre valeureux reporter franchissait la ligne d’arrivée… entier !

La revanche de l’utilitaire
Au bord de la course de cote, les volutes de fumée bleue s’accrochaient aux branches des arbres… Certainement des sapins, comme le bois du cercueil dans lequel les moteurs 2T étaient destinés à reposer en paix, après de bons et loyaux services. Dommage, les « winn-winn » avaient leur charme, les plages d’utilisation ultra réduites et le caractère explosif aussi. Les 4T ont eu raison d’eux, et encore plus rapidement dans le registre loisir-utilitaire, un segment qui progressait à la vitesse grand V. Pour preuve, nous avions opposé le Kawasaki KVF650, le Polaris Magnum et le Honda TRX500 au beau milieu des champs. Le défi ? Tirer un tracteur et sa remorque, soit un total de 16 tonnes…  Mission accomplie pour deux d’entre eux !
Aujourd’hui, les conventionnels 4T n’osent même plus laisser échapper la moindre volute… On se croirait dans un bar qui applique la nouvelle législation sur le tabac dans les lieux publics. A cette époque, en 2001, ce n’est pas si vieux tout de même, Jacques Chirac n’était pas amnésique entre deux biographies, Jean-Marie Le Pen gardait un œil ouvert (et le bon) sur la petite Marine, Laetitia Hallyday se passionnait pour la gériatrie, la petite Louane n’était qu’une lueur d’espoir dans le regard lubrique de son père Benjamin Gorla… et le 2T fumait encore et toujours !

Retro 14 couv Retro 14 1 Retro 14 2

» Toute l'actualité du mois de Octobre 2015

Quad Neuf ? L'actualité du Quad Quad Neuf ? L'actualité du Quad
La Newsletter du Quad

Inscrivez-vous et recevez par email
les dernières informations de

Quad Passion Magazine
et
Dirt Quad