Kymco Maxxer 450i SE

Just for fun !

quad Kymco Maxxer 450i SE

Le Kymco Maxxer 450i fait une profonde métamorphose. Il abandonne son pont avant et se repositionne comme un quad à vocation sportive, à un prix serré.

Trop de coloris, trop de finitions différentes pour peu d’exemplaires distribués, Kymco revoit sa copie et apporte quelques minutieuses retouches au Maxxer 450. Le plus déluré de la gamme décide de jouer à fond sa carte sportive et de s’afficher au catalogue du Taiwanais dans une seule version 4x2. Un pont avant, c’est bien peu de chose ! Deux pignons coniques, un satellite, quelques rondelles, des cardans, du lubrifiant, et pourtant… En abandonnant cette pièce, le Kymco Maxxer 450i a gagné quelques kilos, tout en conservant ses suspensions arrière indépendantes. Il conserve sa gueule inimitable, avec sa proue arrondie, sur laquelle viennent se greffer deux optiques et une calandre dont le patrimoine génétique de l’un des partenaires de Kymco est clairement perceptible. Vous ne voyez pas ? Mais si ! Il s’agit de l’allemand BMW. Désormais, vous ne regarderez plus jamais votre Kymco comme avant. Au premier regard, dans sa métamorphose, le 450i est demeuré absolument identique au modèle initial. Il est simplement tombé dans un pot de peinture noire pour y teinter toutes ses pièces. On en retrouve partout. Carrosserie, châssis, protections en aluminium, selle, jantes… partout ! De leur côté, les plastiques héritent d’une finition noir mat façon avion furtif américain qui souligne sa sportivité. Le bumper avant et les nerf-bars, de série s’il vous plaît, sont réalisés en aluminium anodisé noir.

Texte : Pierrick Le Normand – Photos : Thierry Honnorat / Kymco

Fiche Technique Kymco Maxxer 450i SE

Retrouvez le test complet « Kymco Maxxer 450i SE » dans Quad Passion Magazine Nº168 !

» Tous les essais de quads
» Tous les quads randonneur
» Tous les quads Kymco